L'assurance vie avec FORSIS

Souvent désigné comme le placement favori des français, l'assurance vie est un placement bénéficiant d'une fiscalité réduite. Il permet, au choix, de se constituer un capital, de produire des revenus ou de transmettre un patrimoine.

souscrire une assurance vie avec Forsis

Bien que très diffusée et collectant des montants très importants, l'assurance vie présente beaucoup de spécificités tant sur le plan des supports d'investissement, des frais, liées à la transmission ou à la fiscalité que nous vous présentons ci-après. L'accompagnement d'un conseiller du réseau FORSIS vous sera très utile.

Pourquoi prendre date ?

En ouvrant un contrat d’assurance vie aujourd’hui avec une faible capacité d’épargne, vous créez le cadre fiscal qui pourra héberger vos versements ultérieurs (primes exceptionnelles, donations, bénéfices de succession, etc.). En cas de besoin de liquidité les fonds ne sont pas bloqués : ils connaissent une fiscalité sur la partie exclusivement des intérêts en fonction de la date d’ouverture du contrat.

Comment investir et sur quels supports ?

Vous pouvez investir à votre rythme : soit en une seule fois, soit par un versement d’ouverture suivi de versements réguliers (mensuels, trimestriels, etc.). Ces modalités sont définies dans les conditions générales du contrat que vous aurez choisi.

Vous pouvez également bâtir votre allocation d’actifs en fonction de vos objectifs et de votre sensibilité au risque : pour cela déterminez votre profil d’investisseur seul ou accompagné par un professionnel du réseau FORSIS.

L’assurance vie vous permet d’investir au choix :

• sur le fonds en euro, support au rendement garanti par la compagnie d’assurance diffusant le contrat. Depuis peu ont été créés les fonds euro dits dynamiques
• sur des Fonds Communs de Placement qui peuvent être prudents, équilibrés, flexibles, dynamiques, etc. en fonction de votre sensibilité.
• sur des supports dits structurés, des SCPI de rendement par exemple.

Quels sont les frais ?

De façon générale les contrats d’assurance vie peuvent être soumis à :

• des frais sur versement. Ils sont prélevés sur chaque montant versé à l’intérieur du contrat,
• des frais de gestion. Ils sont prélevés pendant toute la vie du contrat,
• des frais d’arbitrage. Ils sont prélevés quand vous décidez de modifier votre allocation d’actifs en sanctionnant un support pour en choisir un autre par exemple.

Un instrument de transmission de son patrimoine

Qu’est-ce que la clause bénéficiaire ? Lors de la souscription d’un contrat d’assurance vie vous désignez les bénéficiaires en cas de décès. Il s’agit de la personne (ou des personnes) qui recevra les fonds placés dans votre contrat au moment de votre décès sans frais de succession (dans la grande majorité des cas). Cette exonération est possible quelle que soit votre degré de parenté avec le bénéficiaire, et même si vous n’avez aucun lien de famille ! Une des conditions est que les fonds aient été placés avant votre 70ème anniversaire dans la limite de 152.500 euros par bénéficiaire. Cette disposition s’entend entre chaque souscripteur et bénéficiaire tous contrats confondus.

Versements effectués Imposition
Avant 70 ans • Aucune imposition jusqu'à 152.500 € par bénéficiaire,
• Puis imposition forfaitaire au taux de 20%,
• Du 31 juillet 2011 au 30 juin 2014, un taux d'imposition forfaitaire de 25% est appliqué au delà de 902.838 € de part nette taxable par bénéficiaire.
• A compter du 1er juillet 2014, un taux d'imposition forfaitaire de 31,25% est appliqué au delà de 700.000 € de part nette taxable par bénéficiaire.
Après 70 ans • Exonération jusqu'à 30.500 € (pour l'ensemble des contrats du défunt).
• Au delà, soumis aux droits de succession (suivant les liens de parenté).
• Exonération des intérêts des plus-values (seuls les versements y sont soumis).

Fiscalité de l'assurance vie

L'assurance vie bénéficie globalement d'une fiscalité qui reste avantageuse, et qui est dégressive en fonction de l'âge du contrat. Seuls les intérêts sont fiscalisés ! Le tableau ci-après vous donne les taux et modalités d'imposition en fonction de la durée de détention du contrat.

Age du contrat Imposition
Moins de 4 ans Au choix :
- Prélèvement forfaitaire libératoire de 35%
- Impôt sur le revenu : intégration dans le revenu imposable.
Entre 4 et 8 ans Au choix :
- Prélèvement forfaitaire libératoire de 15%
- Impôt sur le revenu : intégration dans le revenu imposable.
Plus de 8 ans Au choix :
- Prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5% donnant droit à un avoir fiscal de même montant dans la limite d'une base imposable de 4.600 € (ou 9.200 € pour un couple), soit 345 € (ou 690 €)
- Impôt sur le revenu : intégration dans le revenu imposable après abattement de 4.600 € (ou 9.200 € pour un couple)

Depuis le 1er juillet 2011, tout versement d’intérêts sur un fonds en euros du contrat est soumis à cotisations sociales lors de l’inscription en compte de ces intérêts. En cas de retrait partiel ou total, les prélèvements sociaux sont également dus sur les supports non garantis.

FORSIS sélectionne différents supports de plusieurs compagnies d'assurance pour vous apporter une solution personnalisée en matière d'assurance vie. Ces solutions sont également disponibles pour garantir votre prêt In-Fine. Renseignez-vous.


Demande d'information gratuite sur l'assurance vie

Remplissez le formulaire ci-dessous pour demander un conseil personnalisé.

Mes impôts annuels
Ma situation familiale
Mon logement
Capital disponible
Capacité d'épargne